Les genres fluides — sainteté trans depuis le Moyen âge

KEYNOTE – Clovis Maillet

3. Oktober 2021
13:15 – 13:45  | Hauptraum

Dieser Vortrag findet in französischer Sprache statt und wird nicht übersetzt.

Pouvait-on changer de genre au Moyen Âge ? Vivre en homme et devenir sainte ? Changer d’habit comme d’identité durant cette période dominée par la chrétienté ? Pour faire taire les idées reçues, Clovis Maillet démontre que les expériences de transidentité ne sont pas l’apanage de la modernité. Que le combat pour l’émancipation peut même passer par la réappropriation des figures de l’histoire. Ainsi l’héritage de Jeanne d’Arc est-il disputé à la droite nationaliste par les militants queer qui la considèrent, depuis la fin du XXe siècle comme une guerrière transgenre. De Jeanne d’Arc à Hildegonde Joseph, en passant par Eugénie-Eugène, sainte Thècle ou le chevalier Silence, et jusqu’aux réappropriations les plus contemporaines, on se demandera ce qu’apporte le fait de se plonger dans l’archéologie des transidentités.


Sprache: Französisch
Zielgruppe: Alle, die sich für das Thema interessieren.

C. Maillet est historien, auteur d’une thèse de l’EHESS sur la parenté hagiographique médiévale sous la direction de Jean-Claude Schmitt, et spécialiste des questions de genre et de parenté dans la culture visuelle et cléricale médiévale. Son ouvrage “Les Genres Fluides, de Jeanne d’arc aux saint.es trans” est paru en 2020 aux éditions Arkhê. Il enseigne à l’ESAD TALM-Angers et à la HEAD Genève.