La fluidité de genre:
entre la politique et le militantisme

KEYNOTE – Marius Diserens

5 décembre 2021
13:15 – 13:45

La fluidité de genre n’est pas nouvelle; la richesse des expressions et des identités, et de la manière de les conceptualiser, a été largement écrasée par des conjonctures historiques que je couvrirai rapidement en début de présentation. Ce qui nous intéressera aujourd’hui n’est donc pas seulement la culture et l’épistémologie du terme “genderfluid”, mais bien comment vivre sa fluidité de genre entre les mondes politique et militant à notre époque. J’utiliserai ma propre expérience tout autant que les connaissances que j’ai développées dans ce domaine à travers mon master en études genre.


Langue: Français
Public cibles: Ouvert à toutes les personnes intéressées par le sujet

Marius Diserens, militant queer et élu vert au conseil communal de la ville de Nyon, il travaille étroitement avec la sécurité publique et les autorités pour les ouvrir aux thématiques concernant les populations LGBTQIA+. Il répond aux pronoms qu’on veut bien lui donner, se définit comme genderfluid, et a l’intersectionnalité au cœur de tous ses combats. Il a fait un master en études genre et est actif dans le milieu associatif romand; il travaille aussi pour le magazine 360° et l’association faîtière VoGay, tout en étant régulièrement invité à diverses tables rondes sur les thématiques concernant les populations LGBTIQ+.